Membre de Conseil de surveillance : acteur incontournable de l'épargne salariale

   

19 Mai 2020
Membre de conseil de surveillance épargne salariale

Etre membre de Conseil de surveillance, c’est participer pleinement à la vie des plans d’épargne salariale en représentant les intérêts des salariés. Quelles sont ses missions ? Comment se déroule un Conseil de surveillance ? Lumière sur un acteur essentiel de l’épargne salariale.

 

PDF Guide Membre de Conseil de surveillance représentant des salariés[335.51ko]


PDF Guide Membre de Conseil de surveillance représentant de l’entreprise[449.88ko]

 

 

 

Qu’est-ce qu’un Conseil de surveillance ?


 Le Conseil de surveillance d’un FCPE est une instance chargée de défendre les intérêts des salariés dans le cadre de leur plan d’épargne salariale, notamment en contrôlant la gestion financière de leur placement d’épargne.


C’est un conseil dit paritaire, qui réunit au moins une fois par an les représentants des salariés épargnants et les représentants des entreprises. Les représentants des épargnants sont obligatoirement des salariés porteurs de parts du FCPE, c’est-à-dire qu’ils possèdent une épargne sur ce fonds.


Ils sont désignés par le comité d’entreprise, ou les organisations syndicales dans l’entreprise, ou bien à défaut, ils peuvent être élus directement par les salariés eux-mêmes.
 

 

 

Quelles sont les missions d’un Conseil de surveillance ?


Acteur essentiel de la vie d’un FCPE, le Conseil de surveillance examine et valide le rapport annuel ainsi que les comptes du FCPE certifiés par un commissaire au compte indépendant.

 

Les membres du Conseil de surveillance votent également toutes les décisions importantes de la vie du FCPE, et fixent les grandes orientations de gestion.

 


 Comment se déroule un Conseil de surveillance ?


Le Conseil de surveillance, c’est le temps fort de l’année pour partager et rencontrer les équipes qui assurent la gestion de votre fonds au quotidien. C’est l’occasion de faire un point sur la situation économique, sur les marchés financiers en France et dans le monde, ainsi que sur la performance de votre fonds.

Ces différents échanges peuvent ainsi donner lieu à des décisions fixant de nouvelles orientations de gestion.

 


Pourquoi devenir membre de Conseil de surveillance ?


S’engager comme membre d’un Conseil de surveillance, c’est l’assurance d’être au cœur de la gestion de votre épargne salariale. C’est un accès privilégié pour interpeler les acteurs de votre épargne, analyser la performance de votre fonds et mieux comprendre les enjeux économiques et financiers de demain.


Ce pouvoir-là, n’existe dans aucune autre épargne en France. Qu’elle soit individuelle dans votre propre banque, ou collective au sein de votre entreprise.


Sachez que les salariés nouvellement désignés comme membres d’un Conseil de surveillance, ont le droit de suivre une formation de cinq jours, de nature économique, financière et juridique.

 


  Conclusion :

Les membres de Conseil de surveillance participent pleinement à la vie des plans d’épargne entreprise en représentant les intérêts des salariés. Accompagnés dans leur rôle grâce à une formation, ils s’assurent de la qualité de la gestion financière de vos placements d’épargne salariale.

Sur le même thème

[ENQUÊTE] L'épargne des salariés français, une analyse post-Covid

18/06/2020 - À la Une, Investissement Socialement Responsable
Epsens dévoile les résultats de son étude sur le comportement d’épargne des salariés français, post-Covid 19. Lire la suite

Un nouveau cas de déblocage pour les situations de violences conjugales

18/06/2020 - À la Une
Il est désormais possible pour les personnes victimes de violences conjugales de débloquer de manière anticipée leur épargne salariale. Une mesure forte promise dans le cadre du Grenelle des violences conjugales fin 2019. Lire la suite

Le bilan de l’AFG pour 2019 : l’épargne salariale atteint un encours de 144,2 milliards d’euros !

16/04/2020 - À la Une
Le 9 avril 2020, l’enquête de l’AFG (Association Française de la Gestion Financière), a annoncé une nouvelle progression historique des chiffres en épargne salariale. Au 31 décembre 2019, l’épargne salariale totalisait 144,2 milliards d’euros d’encours, soit une croissance spectaculaire de 15% sur l’année. Découvrez les nouveaux chiffres clés ! Lire la suite