Etude DARES 2017 : une bonne dynamique de croissance pour l’intéressement

14 Août 2019 - Catégorie : À la Une, Veille

D’après la dernière étude DARES, l’intéressement a connu une très forte croissance en 2017 (+9,1%) : les salariés ont perçu davantage de primes d’intéressement (9,1 milliards d’euros) et le nombre de bénéficiaires (5 millions) a augmenté pour rattraper celui de la participation, une première en épargne salariale !

 

L’épargne salariale en 2017

« Parmi les 8,8 millions de salariés couverts par au moins un dispositif d’épargne salariale, 7,5 millions perçoivent une prime en 2018, au titre de 2017 pour la participation et l’intéressement et/ou pour l’abondement sur un plan d’épargne salariale ». 


Obligatoire pour les entreprises de 50 salariés ou plus, la participation a vu ses versements augmenter de manière modérée en 2017 (+ 4%). Elle représente le deuxième dispositif le plus répandu (37,9 %) après le PEE (Plan d’épargne entreprise), qui reste le support principal de versement et demeure le plus répandu des dispositifs, en couvrant 42,8% de ces salariés. 


Même croissance observée pour l’abondement versé sur les Plans d’Epargne Entreprise (PEE) et les Plans d’Epargne Retraite Collectif (PERCO), avec une progression de + 4,9 % en 2017.

 

Enfin, l’intéressement, qui concerne 32,9 % des salariés et représente près de la moitié des versements dans les entreprises de 10 salariés ou plus, a connu une très forte croissance en 2017. En effet, les salariés ont perçu davantage de primes d’intéressement au titre de 2017 que l’année précédente, soit 9,1 milliards d’euros et le nombre de bénéficiaires a atteint les 5 millions

 

Une forte croissance des sommes d’épargne salariale distribuées aux salariés

Au total, le montant moyen d’épargne salariale perçu par un salarié en 2017 a atteint 2 512 euros, soit une progression de 151 euros par rapport à 2016. L’intéressement a connu une croissance plus dynamique que la participation, avec des montants respectifs qui ont atteint 1 828 euros pour l’un et 1 398 euros pour l’autre, par salarié bénéficiaire.

 

L’abondement, quant à lui, est resté nettement plus faible que les autres primes d’épargne salariale, avec 724 euros sur les PEE et 556 euros sur les PERCO.

 

Lire l’étude DARES

 

Informations tirées de l’Etude DARES, août 2019
 

Sur le même thème

L’Investissement Socialement Responsable, comment ça marche ?

17/07/2019 - À la Une, Investissement Socialement Responsable
En tant qu’épargnant, vous pouvez choisir d’investir votre épargne salariale sur des fonds à gestion classique ou des fonds à gestion ISR*. Découvrez l’infographie Epsens pour vous aider à mieux comprendre les atouts de l’Investissement Socialement Responsable.   Lire la suite

Tout comprendre de l’épargne salariale solidaire

26/06/2019 - À la Une, Épargne solidaire
Dans le cadre de votre entreprise, l’épargne salariale vous offre l’opportunité de vous constituer un capital à moyen ou long terme afin de financer vos projets futurs et/ou votre retraite. Et saviez-vous que votre capital épargné peut également financer l’économie sociale et solidaire ?    Lire la suite

Epargne responsable : le label TEEC devient le label Greenfin

20/06/2019 - À la Une, Investissement Socialement Responsable
C’est officiel, le label TEEC (Transition Energétique et Ecologique pour le Climat) change de nom et devient le label Greenfin. Rendu public par Brune Poirson, Secrétaire d’Etat à la Transition Energétique le mardi 11 juin, le label conserve son objectif principal auprès des acteurs financiers : « garantir la transparence et l’engagement environnemental des produits financiers ».       Lire la suite