Marchés financiers : bilan 2021 & perspectives 2022

Janvier 2022

Marchés financiers : bilan 2021 & perspectives 2022

Loïc Bécue - Gérant de fonds diversifiés chez Malakoff Humanis Gestion d’Actifs

En ce début 2022, où en sommes-nous, et quelles sont les perspectives pour votre épargne salariale ?

Catégorie : Actualités des marchés

Afficher les sous-titres

L’allègement des contraintes Covid en soutien à la croissance

Si la rapide propagation du variant Omicron contraint les Etats à mettre en place de nouvelles mesures, les gouvernements espèrent toujours passer la vague sans confinement strict, grâce aux nouvelles plutôt rassurantes sur la moindre virulence du virus.

Sur le plan économique, l’activité mondiale continue d’être soutenue avec l’allègement des restrictions sanitaires. L’industrie reste très dynamique, et c’est désormais le secteur des services qui prend le relais, ce qui sera favorable à la poursuite de la reprise. Concernant la France, après plus de 6 % de croissance en 2021, Bercy maintient ses prévisions pour 2022 à +4 %.

 

Quelles performances pour les fonds d’épargne salariale ?

Dans un environnement de taux d’intérêt toujours bas, la classe d’actifs monétaires termine l’année en performance négative de -0,5 %.

Les obligations s’en sortent moins bien, à – 1 % en moyenne sur l’année 2021. Cela ne devrait pas s’arranger car nous continuons de tabler sur une remontée progressive des taux des obligations, liée au rebond de l’inflation.

Concernant les actions, la progression rapide de la vaccination, la mise en place des plans de relance, et les efforts budgétaires des Etats, ont permis un fort rebond de la croissance mondiale et d’importantes révisions à la hausse des bénéfices des entreprises. Les actions de la zone Euro ont particulièrement bien performé, également grâce au maintien de taux d’intérêt bas et à la baisse de l’euro.

L’indice CAC 40 termine l’année 2021 à +31,9 % dividendes réinvestis, l’indice Eurostoxx 50 à +26,7 %, l’indice américain Dow Jones et l’indice Nikkei japonais font un peu moins bien avec respectivement +20,9 % et +4,9 %.

Dans ce contexte, nos fonds actions Epsens Actions Monde et Actions ISR terminent l’année sur des performances exceptionnelles à respectivement +27,36 % et +19,77 %. Epsens Bas Carbone ISR n’est pas en reste avec une performance à +21,72 %.

 

Qu’attendre de l’économie et des marchés financiers en 2022 ? 

La croissance mondiale demeure robuste.

 

Même si Omicron, ajouté à la 5e vague, constitue un aléa baissier sur l’activité économique, nous pensons que le haut niveau de vaccination dans le monde devrait en limiter les conséquences sanitaires et économiques.

Du côté de l'inflation, la hausse semblent avoir atteint un pic, même si elle devrait rester encore élevée.

 

Les banques centrales, elles, devraient réagir à cette hausse plus structurelle des prix en durcissant leur politique monétaire, mais progressivement.

 

Nos choix d’investissement pour 2022

En 2022, nous pensons que la croissance mondiale va perdurer, soutenue par des facteurs comme : le chômage qui poursuit sa décrue, les relances budgétaires, en particulier aux Etats-Unis, le besoin de restockage des entreprises, ou encore l’utilisation par les ménages d'une partie du surplus d'épargne accumulée depuis 2020. En Europe, les carnets de commande des entreprises sont à des plus hauts.

Coté taux, nous tablons sur une remontée des taux obligataires compte tenu de la hausse de l’inflation, et d’une politique progressivement moins accommodante de la BCE.

 

Concernant les actions, beaucoup de bonnes nouvelles sont déjà intégrées dans les cours, mais il y a encore du potentiel. Pour nous, les indices pourront franchir de nouveaux paliers, en particulier en Europe, au détriment des Etats-Unis, compte tenu du différentiel de croissance attendu, de l’ordre de 4,4 % en Europe contre 3,9 % aux Etats-Unis.

 

Au niveau sectoriel, nous sommes positifs sur les secteurs sensibles à l’inflation (banques, énergie notamment) et sur ceux qui ont été les plus touchés par l’épidémie. Nous sommes favorables aux valeurs décotées, car c’est là que l’on trouvera la meilleure dynamique bénéficiaire.

 

Conclusion

En Conclusion, alors que les marchés monétaires et obligataires devraient afficher des performances négatives, la perspective de la reprise économique devrait soutenir les marchés actions en 2022. Nous restons cependant attentifs car avec la hausse structurelle de l’inflation, les banquiers centraux sont de nouveau au centre des attentions, dans l’attente des ajustements de leurs politiques monétaires.

Voilà, merci de votre attention, et à très bientôt pour une nouvelle vidéo des équipes de gestion de Malakoff Humanis Gestion d’Actifs.

 

Vos dernières vidéos

Accéder à la Web TV

marches_financiers_quel_2nd_trimestre_2022_
Juillet 2022

Marchés financiers : quel 2e semestre 2022 ?

Catégorie : Actualités des marchés
marches_financiers_quel_2e_semestre_2021_
Juillet 2021

Marchés financiers : quel 2e semestre 2021 ?

Catégorie : Actualités des marchés