Le dossier mensuel de conjoncture - juin 2020

08 Juin 2020 - Catégorie : Marchés financiers

La synthèse mensuelle du mois de juin 2020 sur la conjoncture économique et financière.

 

À retrouver dans notre dossier mensuel de conjoncture :

 

L’économie mondiale se remet très progressivement en marche

 

  • Selon le FMI, la croissance mondiale enregistrera une baisse de 3% en 2020 et une reprise à 5,8% en 2021. Le FMI prévoit une chute record du PIB de 7,5% en zone euro et de 3% dans le monde en 2020
  • La croissance aux Etats-Unis au T1 20 a enregistré une baisse de 5% en rythme annualisé soit un recul de 1,2% en glissement trimestriel
  • En zone euro, le PIB a baissé de 3,8% - soit la chute la plus importante depuis 1995 ( date de début des séries de la zone euro). 
  • En France, le PIB a reculé de 5,8% au premier trimestre enregistrant ainsi sa plus forte baisse depuis 1949.
  • Le taux d’inflation en zone euro est de 0,1% en mai. Il était à 0,3% aux Etats-Unis en avril. 
     

 

 

Etats-Unis : plan de soutien de $2200 mds pour l’économie 

>Scénario privilégié : croissance à -6% (ga) en 2020

 

  • Le PIB en T1 2020 recule de 5% en rythme annualisé (ra). 
  • Face à l’épidémie, le Congrès a voté un plan massif de soutien aux entreprises et aux ménages de $2200 mds – soit près de 9% du PIB pour passer la crise sanitaire.
  • L’ISM manufacturier reste en zone de ralentissement à 43,1 en mai contre 41,5 en avril.
  • les demandes d’allocations chômage ont commencé à reculer, s’établissant à 21,5 millions fin mai. Les chômeurs percevront une indemnité chômage d’un montant moyen de USD 300 par semaine ainsi que $600 supplémentaires ajoutés jusqu’à fin juillet 2020. La période d’indemnisation a été portée en moyenne à 12 mois contre 6 mois auparavant.
  • Le taux de chômage en mai atteint 13,3% de la population active. 
  • Le taux d’inflation global baisse en mars à 1,5%. L’inflation sous-jacente reste au dessus de 2% à 2,1%. 

 

 

Zone euro : le secteur des services toujours à la peine

>Scénario privilégié : croissance de -7,5% en 2020

 

  • La croissance en zone euro a chuté au 1er trimestre 20 à -3,8% t/t .
  • En avril, le taux de chômage a enregistré son plus bas niveau à 7,3% depuis mars 2008. En avril 2020, le taux de chômage des jeunes s’est établi à 15,8% dans la zone euro. Par rapport à mars 2020, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a augmenté de 89 000. 
  • En mars, l’activité se ressaisit lentement tout e demeurant en zone de contraction. L'indice PMI composite de la zone euro passe de 13,6 en avril à 30,5 en mai.
  • Le PMI manufacturier passe de 33,4 en avril à 39,4 en mai.
  • Le PMI des services qui avait chuté à 12 en avril atteint 28,7 en mai. 
  • Le taux d’inflation annuel est en recul en mai à 0,1%. La chute du prix de l’énergie (-12%) fait pression à la baisse sur l’indice général des prix.
  •  

 

 

France : le plus fort recul du PIB depuis 1949

>Scénario privilégié : croissance à -11% en 2020

 

  • La croissance du PIB a reculé à -5,8% (t/t). L’investissement enregistre une chute de 11%. 
  • Le PMI composite passe de 12,6 en avril à 30,5 en mai, entrainé par la forte contraction de l’activité dans le secteur des services qui atteint 31,1 en mai contre 10,2 en avril.
  • Le PMI manufacturier commence à se redresser à 40,6 en mai contre 31,1 en avril. 
  • Selon l’INSEE, la perte d’activité économique est estimée en cette période de début déconfinement à 20% par rapport à une situation normale. 
  • Le moral des ménages se ressaisit légèrement en mai après le plongeon d’avril. Les deux premières semaines de déconfinement est marquée par la reprise de la consommation qui est de 6% inférieur à son niveau d’avant crise. 
  • Un premier plan de relance a été annoncé pour le secteur automobile de €8Mds 
     

 

 

Télécharger le dossier complet

Sur le même thème

Le dossier mensuel de conjoncture - juillet 2020

07/07/2020 - Marchés financiers
Votre dossier mensuel de conjoncture du mois de juillet 2020.    Lire la suite

Flash gestion : Le processus de déconfinement enclenché, les marchés financiers se stabilisent

12/05/2020 - Marchés financiers
Le Danemark, l'Autriche, l'Allemagne ont suivi l'exemple de la Chine et ont commencé leur processus de déconfinement depuis la mi-avril. En l'absence d'immunité collective ou de vaccins, ces réouvertures demeurent risquées concernant une nouvelle vague de l’épidémie.  Lire la suite

Flash gestion : Les stratégies de déconfinement et leurs succès revêtiront une importance cruciale pour le redémarrage de l’économie

27/04/2020 - Marchés financiers
Au moins 4,5 milliards de personnes dans 110 pays ou territoires, soit environ 58% de la population mondiale, vivent aujourd'hui confinées ou contraintes de limiter leurs déplacements pour tenter d'endiguer la propagation du virus. Lire la suite