Flash gestion: Après la chute des dernières semaines, les marches actions rebondissent fortement

   

14 Avril 2020 - Catégorie : Marchés financiers

 

La propagation de l’épidémie marque le pas en Europe et des signaux encourageants émergent aussi aux Etats-Unis. 


Pour autant, la sortie du confinement est encore loin pour la majorité des pays. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde les gouvernements contre une précipitation excessive de sortie de confinement dans le but de relancer l’économie. 


Mais l’impact sur l’économie est déjà fort.
 

 

Pour Bruno Le Maire, l’économie française devrait subir cette année une contraction plus forte que celle de 2,2% observée en 2009, soit la pire contraction depuis 1945. 
Le gouvernement français prévoit un déficit budgétaire de 8% du PIB en 2020. L'Insee a annoncé que la perte d'activité économique en France depuis l'entrée en vigueur du confinement est estimée à 36% du PIB. La consommation des ménages est en repli de 35%. 


Elle a également confirmé que chaque mois de confinement se traduirait par une perte de 3% de croissance annuelle. La Banque de France, de son côté, anticipe une contraction de 6% du PIB pour la France au premier trimestre… 


Jusqu’à présent, l’essentiel des mesures budgétaires annoncées ont agi comme des stabilisateurs automatiques pour les ménages et entreprises (chômage partiel, reports de charges, garanties…), afin de contenir l’ampleur de la crise sanitaire. L’étape d’après portera sur des mesures de relance économique. 
 

 

Télécharger l'analyse détaillée

Sur le même thème

Le dossier mensuel de conjoncture - Janvier 2021

13/01/2021 - Marchés financiers
Votre dossier mensuel de conjoncture du mois de janvier 2021.    Lire la suite

Le dossier mensuel de conjoncture - Décembre 2020

07/12/2020 - Marchés financiers
Votre dossier mensuel de conjoncture du mois de décembre 2020.    Lire la suite

Flash gestion : Covid-19 et élections américaines, sujets de préoccupation des investisseurs

10/11/2020 - Marchés financiers
La forte propagation du coronavirus dans le monde et les mesures restrictives mises en place par les gouvernements ont fortement pesé sur les marchés actions. Lire la suite