Le dossier mensuel de conjoncture - avril 2020

07 Avril 2020 - Catégorie : Marchés financiers

La synthèse mensuelle du mois de mars 2020 sur la conjoncture économique et financière.

 

À retrouver dans notre dossier mensuel de conjoncture :

L’économie mondiale secouée par la propagation du Covid19

  • Pour l’OCDE, chaque mois de confinement entraine une perte de 2 points de pourcentage du PIB annuel pour les pays concernés.
  • Si le confinement dans les pays  développés s’étale sur une durée minimum de 6 semaines pour une reprise ensuite graduelle de l’activité, le coût de cette épidémie peut être évalué autour de 4 à 7 points de croissance pour les pays développés.
  • La Chine reprend quelques couleurs après une période de près de 2 mois de confinement totale pour la région industrielle du Hubei. La production reprend mais risque d’être pénalisée par la mise en pause du secteur industriel dans le reste du monde.
  • Le prix du pétrole a été divisé par 2 en moins d’un mois – au plus bas depuis 2002. La pénurie de l’offre déclenche théoriquement une reprise de l’inflation, le prix du pétrole jouera une pression à la baisse sur l’indice général des prix. 

 

 

Etats-Unis : plan de soutien de $2200 mds pour l’économie 

>Scénario privilégié : croissance à -3% (ga) en 2020

 

  • Le PIB en T4 2019 progresse de 2,1% en rythme annualisé (ra). 
  • Face à l’épidémie, le Congrès a voté un plan massif de soutien aux entreprises et aux ménages de $2200 mds – soit près de 9% du PIB pour passer la crise sanitaire.
  • L’ISM manufacturier se replie à 49,1 en mars alors que le PMI manufacturier baisse à 48,5 à la même période.
  • Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont atteint un niveau record de 6,65 millions – 10 fois plus élevé que le pic de février 2009.
  • Les taux de chômage progresse en un mois en mars de 0,9 points à 4,4 %. Le marché de l’emploi enregistre une destruction nette de 700K jobs. Les hausses de salaires atteignent  3,3% en glissement annuel. 
  • Le taux d’inflation est restée stable en février par rapport à janvier à 2,3%. L’inflation sous-jacente demeure à 2,3%. 

 

 

Zone euro : l’économie en pause pour la quasi-totalité des pays membres 

>Scénario privilégié :  croissance de -4% en 2020

 

  • La croissance en zone euro a progressé de 0,1% en T4 2019 – soit de 1% en glissement annuel.
  • En février, soit un mois avant les mesures de confinement, le taux de chômage a enregistré son plus bas niveau à 7,3% depuis mars 2008. 
  • En mars, l’activité recule brutalement. L'indice PMI composite de la zone euro passe de 51,6 en février à 31,4 le mois suivant.
  • Le PMI manufacturier continue sa contraction passant de 49,2 en février à 44,5 en mars. 
  • Le PMI manufacturier italien passe de 48,7 en février à 40,3 en mars. L’économie italienne déjà fragilisée va être durement impactée par la propagation de l’épidémie. 
  • Le taux d’inflation annuel est en recul en février à 1,2%. L’inflation sous-jacente est de même à 1,2%
     

 

 

France : troisième pays d’Europe le plus impacté par le coronavirus

>Scénario privilégié : croissance à -3% en 2020

 

  • Au dernier trimestre  2019, la croissance du PIB a enregistré -0,1% (t/t). La croissance économique atteint 1,2% sur l’année.
  • En mars, le climat des affaires perd 10 points à 95 – la plus forte baisse mensuelle de l’indicateur depuis sa création ( 1980). 
  • L’indicateur de climat de l’emploi connaît également sa plus forte chute depuis le début de la série (1991). Il perd 9 points et atteint 96.
  • Le PMI composite enregistre sa plus forte baisse depuis la création de l’indice (22 ans). Il passe de 52 en février à 30,2 en mars entrainé par la forte contraction de l’activité dans le secteur des services.
  • Le PMI manufacturier baisse légèrement passant de 51,1 en janvier à 49,8 en février.
  • Selon l’INSEE, la perte d’activité économique est estimée aujourd’hui à 35% par rapport à une situation normale. Un confinement d’un mois a un impact d’une douzaine de points de PIB trimestriel ( soit 3 points de PIB annuel). 

 

 

Télécharger le dossier complet

Sur le même thème

Flash gestion : Le processus de déconfinement enclenché, les marchés financiers se stabilisent

12/05/2020 - Marchés financiers
Le Danemark, l'Autriche, l'Allemagne ont suivi l'exemple de la Chine et ont commencé leur processus de déconfinement depuis la mi-avril. En l'absence d'immunité collective ou de vaccins, ces réouvertures demeurent risquées concernant une nouvelle vague de l’épidémie.  Lire la suite

Flash gestion : Les stratégies de déconfinement et leurs succès revêtiront une importance cruciale pour le redémarrage de l’économie

27/04/2020 - Marchés financiers
Au moins 4,5 milliards de personnes dans 110 pays ou territoires, soit environ 58% de la population mondiale, vivent aujourd'hui confinées ou contraintes de limiter leurs déplacements pour tenter d'endiguer la propagation du virus. Lire la suite

Le dossier mensuel de conjoncture - mai 2020

07/04/2020 - Marchés financiers
Votre synthèse mensuelle sur la conjoncture économique et financière.   Lire la suite